Grammaire mardi 30 juin

Seule dans la nuit

Cosette, une petite fille de huit ans, a été placée en pension chez des aubergistes, les Thénardier, dans un village de la région parisienne. Ils la traitent comme une servante.

En ce soir de Noël, Mme Thénardier dit à Cosette : « Il n’y a plus d’eau ! Va en puiser à la source. » Cosette quitte l’auberge avec un seau, elle longe une rangée de boutiques. Dans la vitrine de la dernière baraque, elle voit une immense poupée. La jeune orpheline ne peut pas détacher ses yeux de cette prodigieuse poupée : elle admire la belle robe rose, les beaux cheveux lisses. Elle pense : « Comme elle doit être heureuse cette poupée-là ! »

Enfin, elle quitte la baraque et elle avance lentement vers la sortie du village. Les ténèbres sont de plus en plus épaisses. La fillette âgée seulement de huit ans est terrifiée. Après quelques hésitations, au bord d’un champ, elle prend le chemin de la source. Elle ne regarde ni à droite ni à gauche. Elle entre dans le bois et elle arrive à la source. Elle plonge son seau dans l’eau. Elle saisit l’anse à deux mains. Elle a de la peine à soulever le seau. Elle retourne vers le village. Elle fait plusieurs pas, mais le seau est très lourd, alors elle doit le poser à nouveau. Elle respire un moment puis elle repart. Elle marche, la tête baissée, comme une vieille.

Près d’un châtaignier, elle fait encore une halte puis reprend le seau. À ce moment, elle sent que le seau ne pèse plus rien. Une main énorme vient de saisir l’anse et soulève le seau vigoureusement.

D’après Les Misérables de Victor Hugo.

  • Dans le second et le troisième paragraphe, de quel type sont toutes les phrases ? (Rappel : les phrases peuvent être de trois types : déclaratif, interrogatif, impératif)
  • Trouve toutes les phrases à la forme négative et transforme-les à la forme affirmative.
  • Quelle différence y a-t-il entre Il n’y a plus d’eau ! et Il n’y a pas d’eau. ?
  • Forme une phrase avec les groupes de mots suivants : une belle et grande poupée – dans une vitrine – a admiré – la jeune orpheline – à la sortie du village
  • Forme une phrase avec les groupes de mots suivants : arrive – Cosette – à la source – enfin – dans le bois – et – plonge – elle – dans l’eau – son seau
  • Dans les phrases suivantes, trouve le ou les compléments circonstanciels (s’il y en a), le groupe sujet, le groupe verbal. Dans chaque groupe verbal, trouve le verbe et le complément d’objet :
  1. Elle longe une rangée de boutiques.
  2. Dans la vitrine de la dernière baraque, elle voit l’immense poupée.
  3. Enfin, elle quitte la baraque.
  4. Elle avance lentement vers la sortie du village.
  5. Cosette fait une halte près d’un châtaigner.
  6. Une main énorme soulève le seau vigoureusement.

Pour les CM2 : Dans les phrases suivantes, indique la nature et la fonction du mot en gras :

  1. Les ténèbres étaient épaisses.
  2. La fillette était terrifiée.
This entry was posted in Classe de CM1/CM2 and tagged . Bookmark the permalink.