Grammaire mardi 30 juin

Seule dans la nuit

Cosette, une petite fille de huit ans, a été placée en pension chez des aubergistes, les Thénardier, dans un village de la région parisienne. Ils la traitent comme une servante.

En ce soir de Noël, Mme Thénardier dit à Cosette : « Il n’y a plus d’eau ! Va en puiser à la source. » Cosette quitte l’auberge avec un seau, elle longe une rangée de boutiques. Dans la vitrine de la dernière baraque, elle voit une immense poupée. La jeune orpheline ne peut pas détacher ses yeux de cette prodigieuse poupée : elle admire la belle robe rose, les beaux cheveux lisses. Elle pense : « Comme elle doit être heureuse cette poupée-là ! »

Enfin, elle quitte la baraque et elle avance lentement vers la sortie du village. Les ténèbres sont de plus en plus épaisses. La fillette âgée seulement de huit ans est terrifiée. Après quelques hésitations, au bord d’un champ, elle prend le chemin de la source. Elle ne regarde ni à droite ni à gauche. Elle entre dans le bois et elle arrive à la source. Elle plonge son seau dans l’eau. Elle saisit l’anse à deux mains. Elle a de la peine à soulever le seau. Elle retourne vers le village. Elle fait plusieurs pas, mais le seau est très lourd, alors elle doit le poser à nouveau. Elle respire un moment puis elle repart. Elle marche, la tête baissée, comme une vieille.

Près d’un châtaignier, elle fait encore une halte puis reprend le seau. À ce moment, elle sent que le seau ne pèse plus rien. Une main énorme vient de saisir l’anse et soulève le seau vigoureusement.

D’après Les Misérables de Victor Hugo.

  • Dans le second et le troisième paragraphe, de quel type sont toutes les phrases ? (Rappel : les phrases peuvent être de trois types : déclaratif, interrogatif, impératif)
  • Trouve toutes les phrases à la forme négative et transforme-les à la forme affirmative.
  • Quelle différence y a-t-il entre Il n’y a plus d’eau ! et Il n’y a pas d’eau. ?
  • Forme une phrase avec les groupes de mots suivants : une belle et grande poupée – dans une vitrine – a admiré – la jeune orpheline – à la sortie du village
  • Forme une phrase avec les groupes de mots suivants : arrive – Cosette – à la source – enfin – dans le bois – et – plonge – elle – dans l’eau – son seau
  • Dans les phrases suivantes, trouve le ou les compléments circonstanciels (s’il y en a), le groupe sujet, le groupe verbal. Dans chaque groupe verbal, trouve le verbe et le complément d’objet :
  1. Elle longe une rangée de boutiques.
  2. Dans la vitrine de la dernière baraque, elle voit l’immense poupée.
  3. Enfin, elle quitte la baraque.
  4. Elle avance lentement vers la sortie du village.
  5. Cosette fait une halte près d’un châtaigner.
  6. Une main énorme soulève le seau vigoureusement.

Pour les CM2 : Dans les phrases suivantes, indique la nature et la fonction du mot en gras :

  1. Les ténèbres étaient épaisses.
  2. La fillette était terrifiée.
Posted in Classe de CM1/CM2 | Tagged | Comments Off on Grammaire mardi 30 juin

Lecture compréhension mardi 30 juin

Posted in Classe de CM1/CM2 | Tagged , | Comments Off on Lecture compréhension mardi 30 juin

Instant culture, un jour, un événement (89)

Le 30 juin 1985, à Towson, dans l’état du Maryland aux Etats-Unis, nait Michael Phelps. Son père est policier et sa mère directrice d’école. Très jeune, il reçoit un traitement médical pour l’hyperactivité. Il commence à pratiquer la natation à partir de 7 ans, pour faire comme ses plus grandes sœurs et pour l’aider à canaliser son excès d’énergie.

C’est le sportif (tous sports confondus) le plus titré et le plus médaillé de l’histoire des Jeux Olympiques, avec 28 médailles, dont 23 en or, remportées entre 2 004 et 2 016. C’est aussi le nageur qui aura remporté le plus de médailles d’or dans les championnats du monde en grand bassin (bassin de 50 mètres de longueur), avec 26 médailles d’or entre 2 001 et 2 011. C’est le seul nageur au monde à avoir gagné la médaille d’or sur le même épreuve (le 200 mètres quatre nages) pendant quatre Jeux Olympiques de suite. Dans toute sa carrière, il aura disputé 63 courses pendant les Jeux Olympiques et les championnats du monde, il en aura gagné 49 et sera monté sur le podium 61 fois !

Aux Jeux Olympiques d’Athènes, en 2 004, il gagne 8 médailles, dont 6 en or. Quatre ans plus tard, aux Jeux Olympiques de Tokyo, il remportera 8 médailles d’or, sur les 8 épreuves qu’il dispute, et battra 7 records du monde. En 2012, aux Jeux Olympiques de Londres, il gagnera 4 médailles d’or puis décidera d’arrêter le compétition. Mais il reviendra sur sa décision pour participer aux Jeux Olympiques de Rio, en 2016, où il gagnera encore 5 médailles d’or.

En plus d’être un travailleur acharné, il aura bénéficié de caractéristiques physiques exceptionnelles : il mesure 1,93 m, il a de très longs bras (2 mètres d’envergure) et des jambes plutôt courtes pour sa taille ; il chausse du 49, ce qui lui permet d’utiliser ses grands pieds comme des palmes.

Posted in Classe de CM1/CM2 | Tagged | Comments Off on Instant culture, un jour, un événement (89)

Mathématiques lundi 29 juin

Énigme 1 : Trouve la fraction qui correspond à chaque couleur du drapeau de la Colombie ?

Énigme 2 : Quel nombre correspond à un dixième d’une centaine ?

Résolution de problème 1 : Aline possède une collection de 357 DVD. Elle souhaite les ranger dans des coffrets qui peuvent contenir 10 DVD. Combien de coffrets devra-t-elle acheter pour pouvoir ranger tous ses DVD ?

Résolution de problème 2 : Un réservoir de récupération de l’eau de pluie contient 100 litres d’eau quand il est plein. Actuellement, il est rempli aux trois-quarts. Combien de litres d’eau de pluie contient-il ? S’il est rempli au six-dixièmes, contient-il plus d’eau ?

Qui voit quoi ?

Posted in Classe de CM1/CM2 | Tagged | Comments Off on Mathématiques lundi 29 juin

Instant culture, un jour, un événement (88)

Le 29 juin 1912, à Paris, c’est la naissance de Lucie Bernard, plus connue sous le nom de Lucie Aubrac, une des plus célèbres résistantes françaises pendant le seconde guerre mondiale.

Il y a actuellement plus de 100 établissements scolaires qui portent son nom (dont une école à Nevers), plusieurs rues en France également. En 2018, un timbre poste est crée, en l’honneur de sa mémoire et de celle de son mari, Lucien Aubrac, lui aussi résistant et qui sera arrêté avec Jean Moulin, comme nous en avions parlé ici. Mais lui aura la chance de s’évader de la prison dans laquelle il avait été enfermé, grâce à sa femme Lucie.

Difficile d’en dire plus, tellement il y aurait à raconter sur cette femme extraordinaire !

Posted in Classe de CM1/CM2 | Tagged , | Comments Off on Instant culture, un jour, un événement (88)

Lecture compréhension lundi 29 juin

Posted in Classe de CM1/CM2 | Tagged , | Comments Off on Lecture compréhension lundi 29 juin

Grammaire lundi 29 juin

Seule dans la nuit

Cosette, une petite fille de huit ans, a été placée en pension chez des aubergistes, les Thénardier, dans un village de la région parisienne. Ils la traitent comme une servante.

En ce soir de Noël, Mme Thénardier dit à Cosette : « Il n’y a plus d’eau ! Va en puiser à la source. » Cosette quitte l’auberge avec un seau, elle longe une rangée de boutiques. Dans la vitrine de la dernière baraque, elle voit une immense poupée. La jeune orpheline ne peut pas détacher ses yeux de cette prodigieuse poupée : elle admire la belle robe rose, les beaux cheveux lisses. Elle pense : « Comme elle doit être heureuse cette poupée-là ! »

Enfin, elle quitte la baraque et elle avance lentement vers la sortie du village. Les ténèbres sont de plus en plus épaisses. La fillette âgée seulement de huit ans est terrifiée. Après quelques hésitations, au bord d’un champ, elle prend le chemin de la source. Elle ne regarde ni à droite ni à gauche. Elle entre dans le bois et elle arrive à la source. Elle plonge son seau dans l’eau. Elle saisit l’anse à deux mains. Elle a de la peine à soulever le seau. Elle retourne vers le village. Elle fait plusieurs pas, mais le seau est très lourd, alors elle doit le poser à nouveau. Elle respire un moment puis elle repart. Elle marche, la tête baissée, comme une vieille.

Près d’un châtaignier, elle fait encore une halte puis reprend le seau. À ce moment, elle sent que le seau ne pèse plus rien. Une main énorme vient de saisir l’anse et soulève le seau vigoureusement.

D’après Les Misérables de Victor Hugo.

Lecture/Compréhension :

  • Que voit Cosette dans une vitrine ? Qu’admire-t-elle ? Pourquoi est-elle terrifiée ? Où doit-elle prendre de l’eau ? Où se trouve la source ? Pourquoi doit-elle sans cesse s’arrêter et poser le seau ? Pourquoi le seau, à un moment donnée, ne pèse-t-il plus rien ? Cosette est-elle heureuse de la vie que les Thénardier lui font vivre ? Qu’est-ce qui montre qu’elle ne l’est pas ?
  • Dans la phrase Elle pense : « Comme elle doit être heureuse cette poupée-là ! » , pourquoi l’auteur utilise-t-il : et des guillemets ?
  • Dans la phrase La jeune orpheline ne peut pas détacher ses yeux de cette prodigieuse poupée : elle admire la belle robe rose, les beaux cheveux lisses., pourquoi l’auteur utilise-t-il : ?
  • Que remplacent les mots écrits en gras ?
  • Quel sentiment l’auteur veut-il faire comprendre dans les deux phrases à la forme exclamative ?
  • Combien y a-t-il de paragraphes ? Quelle est l’idée essentielle de chaque paragraphe ?

Grammaire :

  • Quelle est la phrase de type impératif ?
  • A quel temps est écrit ce texte ?
  • En commençant par En ce soir de Noël, Mme Thénardier a dit à Cosette…, transpose oralement le premier paragraphe au passé et compare avec le texte suivant :

En ce soir de Noël, Mme Thénardier a dit à Cosette : « Il n’y a plus d’eau ! Va en puiser à la source. » Cosette a quitté l’auberge avec un seau, elle a longé une rangée de boutiques. Dans la vitrine de la dernière baraque, elle a vu une immense poupée. La jeune orpheline ne pouvait pas détacher ses yeux de cette prodigieuse poupée : elle admirait la belle robe rose, les beaux cheveux lisses. Elle pensait : « Comme elle doit être heureuse cette poupée-là ! »

  • A quel temps sont les quatre premiers verbes ?
  • Pourquoi les trois derniers verbes sont-ils à l’imparfait ?
  • Transpose également au passé le deuxième paragraphe et compare avec le texte suivant :

Enfin, elle a quitté la baraque et elle a avancé lentement vers la sortie du village. Les ténèbres étaient de plus en plus épaisses. La fillette âgée seulement de huit ans était terrifiée. Après quelques hésitations, au bord d’un champ, elle a pris le chemin de la source. Elle ne regardait ni à droite ni à gauche. Elle est entrée dans le bois et elle est arrivée à la source. Elle a plongé son seau dans l’eau. Elle a saisi l’anse à deux mains. Elle avait de la peine à soulever le seau. Elle est retournée vers le village. Elle a fait plusieurs pas, mais le seau était très lourd, alors elle a dû le poser à nouveau. Elle a respiré un moment puis elle est repartie. Elle marchait, la tête baissée, comme une vieille.

  • Quels sont les temps du passé utilisés dans ce paragraphe ?
  • Pourquoi y a-t-il parfois de l’imparfait ?
  • Dans la phrase Cosette quitte l’auberge avec un seau, elle longe une rangée de boutiques., à quoi sert la virgule ?
  • Dans la phrase Dans la vitrine de la dernière baraque, elle voit une immense poupée., à quoi sert la virgule ?
  • Dans la phrase Elle a de la peine à soulever le seau., justifie la façon d’écrire les deux mots en gras.
  • Dans la phrase Elle entre dans le bois et elle arrive à la source., pourquoi et s’écrit-il et et non est ?
  • Dans la phrase Elle plonge son seau dans l’eau., pourquoi son s’écrit-il son et non sont ?

Posted in Classe de CM1/CM2 | Tagged , , | Comments Off on Grammaire lundi 29 juin

Les lettres en pâte à modeler PETITE SECTION

Voici l’ensemble de l’alphabet pour réaliser les lettres du prénom en pâte à modeler, à partir de colombins!

Posted in Classe de TPS/PS | Comments Off on Les lettres en pâte à modeler PETITE SECTION

Activités MS semaine du 29 juin au 4 juillet

Phonologie: Paires de syllabes d’attaque, règle du jeu: Demander à votre enfant de placer en dessous de chaque mot-image de son plateau de jeu une carte dont le mot commence par la même syllabe. Exemple Abeille / Abricot.

Vers l’écriture: Tracer des lignes verticales et horizontales en contournant les obstacles (suite) . Poser des bouchons de lait sur une feuille, votre enfant doit tracer des lignes verticales / horizontales en contournant les bouchons, sans lever leur crayon.

Ecriture des chiffres: s’entraîner à écrire les chiffres travaillés en écrivant les nombres suivants avec un modèle: 12 – 31 -23- 13- 21 -32

Vers les maths: reprise du jeu TIC TAC TOE

Posted in Classe de MS/GS | Comments Off on Activités MS semaine du 29 juin au 4 juillet

Instant culture, un jour, un événement (87)

Notre instant culture du jour de ce 28 juin se déroule à Versailles, dans la galerie des glaces du château : le 28 juin 1919 est signé le Traité de Versailles, traité de paix entre la France et ses alliés et l’Allemagne, à l’issue de la première guerre mondiale, qui a vu la défaite de l’Allemagne.

Ce 28 juin n’est pas choisi au hasard, c’est en mémoire du 28 juin 1914, date de ce qu’on appelle l’attentat de Sarajevo, où l’archi-duc François Ferdinand, héritier de l’empire Austro-Hongrois, et sa femme sont assassinés, cet assassinat étant considéré comme l’élément qui déclenchera la première guerre mondiale.

Le lieu non plus n’est pas choisi au hasard : le 18 janvier 1871, c’est dans cette même galerie des glaces du château de Versailles qu’avait été signée la fin de la guerre de 1870, entre la France et l’Allemagne, qui avait vu la victoire de l’Allemagne et la proclamation de l’Empire Allemand, ce dont nous avions parlé ici.

Le vainqueur impose ses conditions au vaincu : l’Allemagne perd une partie de son territoire, elle perd également l’Alsace et la Lorraine, qui étaient devenue allemandes avec la défaite française de 1870 ; elle doit payer la réparation des dégâts des quatre années de guerre (plus de 1 500 milliards d’euros ; en réalité, elle ne paiera que six fois moins, ce qui reste quand même une somme astronomique !), ses colonies lui sont confisquées, sa puissance militaire est anéantie puisque l’Allemagne doit donner 5 000 canons, 25 000 avions, ses blindés et sa flotte.

L’Allemagne est humiliée par cette défaite et les conditions qu’elle est obligée d’accepter. Désormais, les allemands n’auront plus qu’une idée : venger cette humiliation et prendre leur revanche. Ce sera fait quelques années plus tard, le 22 juin 1940…

Posted in Classe de CM1/CM2 | Tagged , | Comments Off on Instant culture, un jour, un événement (87)